Attention navetteurs et navetteuses! Désirez-vous simplifier la vie de votre partenaire qui reste à la maison? Eh bien, voici comment vous y prendre...

Par Alicia Ranford

Je dois avouer que je suis très impressionnée! Un nouveau navetteur a récemment consulté notre page Facebook pour demander des conseils sur la façon de rendre ce mode de vie plus facile à gérer pour sa femme. Il ne voulait pas essayer d’être devin; il voulait adopter une attitude proactive. Et, c’est à tout à son honneur!

Il en va de même pour toutes les familles qui vivent le navettage à travers le monde qui se sont empressées de lui prodiguer de judicieux conseils! Si vous êtes navetteur ou navetteuse et voulez savoir comment vous y prendre pour faciliter la tâche de votre tendre moitié qui reste à la maison, voici les principales suggestions présentées...

C’est notre première expérience... et je dirais que l’essentiel, c’est la communication! Si possible, soyez présents l’un pour l’autre sur le plan émotionnel aussi. Nous communiquons par Skype presque tous les soirs puisque nous avons deux enfants âgés de sept ans et de six semaines.

Pendant votre absence, soyez à l’écoute de votre partenaire autant que possible... ne compétitionnez pas ensemble pour savoir qui éprouve les plus grandes difficultés. Cela est pénible pour les deux. Lorsque vous êtes à la maison, essayez d’organiser une soirée spéciale en tête-à-tête ou allez dîner en amoureux, sans les enfants.

Nous sommes aussi une famille vivant le navettage. Il est important de garder contact et de téléphoner à la maison tous les jours et d’être heureux de le faire. Rappelez sans cesse à votre famille qu’elle est plus importante que vos collègues de travail. J’ai quelques très bonnes amies avec lesquelles je rattrape le temps perdu quand mon mari est absent. J’aime aussi avoir une femme de ménage, car cela nous permet, à moi et à mon fils, de sortir de la maison. Il est important pour la famille de faire des choses à l’extérieur pour qu’elle ne se sente pas enfermée pendant trois semaines. Être à l’extérieur apaise l’âme lorsqu’on se sent un peu triste. Allez à l’église et faites de nouvelles rencontres. Gardez la femme de ménage même lorsque vous êtes à la maison pour faire diminuer le stress et pouvoir sortir et vous amuser.

Embauchez une femme de ménage une fois par semaine. Notre situation est similaire, mais mon conjoint est absent plus longtemps; la femme de ménage me sauve la vie et me libère le cerveau… Ma femme n’a qu’à sortir toute la journée puis revenir à la maison une fois le ménage fait; un stress en moins. Le soutien et la communication se font tout naturellement lorsque vous adorez votre femme et votre famille. C’est éprouvant pour les deux, mais vous formez une équipe et êtes tous les deux dans le même bateau.

Pour réussir son mariage, l’essentiel, c’est la communication, qu’il s’agisse ou non d’une famille vivant le navettage! Si vous parlez habituellement à votre femme tous les jours, assurez-vous de continuer de le faire! Mon mari est navetteur depuis déjà cinq ans et nous communiquons par texto aussi souvent que possible... le matin, le soir, à tout moment de la journée... Et, nous nous parlons tous les jours! Je lui raconte ma journée et il me raconte la sienne! Il faut être deux pour que ça fonctionne... Si l’un d’entre vous n’y met pas du sien, ça ne fonctionnera pas!

J’aurais un petit conseil à vous donner : assurez-vous d’épargner de l’argent et de le mettre de côté pour l’avenir. Résistez à la tentation de dépenser inutilement; ne ratez pas l’occasion de faire fructifier votre argent.

Cela fait plus de 11 ans que nous vivons le navettage. Nous avons cinq enfants de moins de 10 ans, une ferme et faisons l’école à la maison. Nous nous parlons trois, quatre ou cinq fois par jour. L’essentiel, c'est de communiquer et de réaliser que les partenaires ont chacun leur rôle à jouer. Mon mari rapporte l’argent et moi je m’occupe de la maison. Lorsqu’il est revenu au bercail, je continue de m’occuper de la maison et je travaille parfois avec lui à la ferme en l’aidant à poser, par exemple, des clôtures.

Je crois qu’il est important de garder contact tous les jours, même s’il ne s’agit que d’un texto ou d’une photo de votre journée. Les enfants adorent les photos. En communiquant tous les jours, vous avez le sentiment de toujours faire partie de la famille. Si votre femme devient amie avec des femmes dont le mari est, lui aussi, navetteur, elle peut passer du temps avec elles et elles peuvent s’entraider.

Bravo d’avoir pris le temps de réfléchir à votre nouvelle situation et à son incidence sur votre famille! Si vous le pouvez, organisez une soirée en tête-à-tête au moins une fois toutes les deux rotations lorsque votre mari est de retour à la maison, dégustez un bon vin, faites l’amour passionnément et dites-vous que vous vous aimez. Vous formez une équipe; soutenez-vous.

Lorsque vous revenez à la maison, vous êtes fatigué et votre femme aussi. La vie n’est pas une compétition, admettez-le et épaulez-vous. Si vos deux enfants sont à la maison toute la journée, organisez une journée où vous les sortez pendant deux ou trois heures et donnez à votre conjointe la chance de respirer un peu (en lui accordant du temps pour faire le ménage, regarder un film ou récupérer du sommeil, par exemple); elle en aura besoin pour se ressourcer dans ses rôles de mère et d’épouse.

Prends bien soin de TOI! Comme ça, on ne reste pas assis à s’inquiéter. Sois ouvert et franc. Mais, n’oublie pas ta famille. Nous sommes conscients que c’est cent fois plus difficile pour toi d’être loin et que ce n’est pas une situation idéale, mais ne fait pas sentir ta conjointe coupable de rester à la maison. Sache qu’elle aussi a besoin de se défouler des petits problèmes du quotidien.  


Vos commentaires, vos histoires et vos conseils sont bien entendu les bienvenus. Veuillez cliquer ici pour nous contacter.

Pour discuter avec des familles œuvrant dans le secteur minier d’ici et d’ailleurs, vous pouvez nous joindre sur Facebook : www.Facebook.com/MiningFamilyMatters.

Vous pouvez aussi nous trouver sur Twitter à l’adresse www.twitter.com/MiningFM.


Des familles de bonne mine vise à briser les barrières de l’isolement et le stress liés au fait de vivre loin de sa famille et de ses amis. Bien qu’il fournisse des conseils d’ordre général d’un psychologue, le contenu de ce site Web ne saurait se substituer aux services de professionnels de la santé ou de spécialistes de gestion de crise. Consultez toujours votre médecin ou votre spécialiste pour obtenir des conseils sur une affection particulière. Si vous êtes déprimé et avez besoin d’une aide d’urgence, composez le 9-1-1 ou visitez le site Web de l’Association canadienne pour la santé mentale à l’adresse www.cmha.ca/fr.