Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

 

En 2010, une étude faite par Women in Mining Canada et le Conseil des ressources humaines de l'industrie minière (MiHR) a révélé que les femmes ne représentaient que 14,4 pour cent de la main-d'oeuvre des mines et de l'exploration, le plus faible pourcentage dans le secteur primaire au Canada. Si les chiffres s'améliorent quelque peu, il y a encore beaucoup de chemin à faire pour en arriver à une représentation égale. 

À travers le monde, les femmes de l'industrie minière n'en sont pas moins d'ardentes défenseurs. Elles considèrent que le secteur offre des emplois exigeants, intéressants, variés et bien payés. 

Si vous cherchez à faire carrière dans ce domaine, voici quelques conseils de notre psychologue Angie Willcocks. (Ces conseils proviennent de discussions qu'Angie a eues avec des femmes qui ont réussi dans des secteurs typiquement masculins et de philosophies de résilience en milieu de travail).

  • Connaissez vos valeurs : connaitre vos valeurs de base vous aidera à prendre de bonnes décisions sur votre carrière et guidera votre comportement et votre attitude lorsque les choses se mettent à brasser. Vos valeurs vous aideront aussi à définir des buts ayant un sens. Pour définir vos valeurs, vous pouvez penser à des gens que vous admirez (des personnes existantes, mais aussi des personnages fictifs) et à énumérer leurs caractéristiques propres. Voici quelques exemples : compassion, assertion, force, intelligence, innovation et calme.
  • Ne perdez pas de vue vos buts : ils vous aideront à rester concentrée sur la résolution de problèmes lorsque les choses se corsent. Recherchez l'appui d'un supérieur de confiance pour vous aider à fixer et à atteindre vos buts, ou encore d'un coach ou d'un mentor. 
  • Modifiez votre schème de pensée : optez pour la résolution de problèmes et une perspective optimiste du milieu de travail. Lorsque les choses se compliquent, il est préférable de ne pas se laisser aller à des pensées négatives. Des pièges courants sont l'amplification (on amplifie l'envergure des problèmes), la personnalisation (où tout problème est de votre  faute) ou la simplification (on attribue un problème à son sexe lorsque cela n'a rien à y voir). 
  • Ne perdez pas votre sens de l'humour.
  • Sachez quels problèmes vous devez résoudre et laissez les autres à d'autres personnes.
  • Ayez la couenne dure : nous en revenons à votre schème de pensée : ne prenez pas les choses personnellement. Ne vous préoccupez pas des commentaires à moins qu'ils soient offensants ou répétitifs.
  • Évitez les relations sexuelles avec vos collègues.
  • Soignez votre santé : la santé physique est toujours importante, mais encore plus dans des secteurs typiquement masculins qui peuvent être exigeants physiquement. 
  • Soyez prête à travailler fort : même plus fort que vous le pensez nécessaire.
  • Choisissez vos batailles
  • Contrôlez vos émotions : vous devez reconnaitre que vous êtes fâchée, contrariée ou emballée, mais contrôlez ces émotions afin qu'elles ne prennent pas le dessus. Les femmes ont tendance à montrer leurs émotions plus que les hommes et laissent parfois ces émotions gouverner leur jugement. Bien se connaitre est important à ce chapitre : quelles situations peuvent générer de fortes émotions dans votre cas? 
  • Contrôlez vos impulsions : en contrôlant vos impulsions, vous parvenez à contrôler votre comportement, peu importe vos croyances. Cela va plus loin que de rester calme lorsque vous êtes fâchée; cela veut aussi dire s'affirmer même si vous n'êtes pas pleinement confiante. 
  • Soyez prête à vous mouiller en acceptant de nouveaux défis.
  • Connaissez votre secteur et faites partie d'associations pour vous promouvoir.
  • Et pour les mères qui travaillent au loin, vous devrez parfois essuyer des critiques parce que n'êtes pas près de vos enfants. Il n'y a plus de modèle unique pour les familles de nos jours; il faut faire ce qui convient le mieux à votre famille. Sachez pourquoi vous travaillez au loin, assurez-vous d'avoir de solides réseaux et concentrez-vous sur les aspects positifs. Soyez réaliste : la vie est parfois difficile pour chacun de nous et l'on n'y peut rien.