Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

 

par Terry Lende, spécialiste en carrières

Au cours de la dernière année, j'ai partagé avec vous des techniques de recherche d'emploi essentielles, notamment où trouver des emplois miniers, rédiger des lettres de présentation et des CV. J'ai bon espoir que tout ce travail a aidé votre recherche!

Cette fois, nous allons discuter de l'entrevue, des différents types de questions que posent les employeurs et des réponses possibles. Nous parlerons de questions qui décrivent un comportement, de celles qui décrivent une situation et de questions traditionnelles.

Votre CV a bien travaillé pour vous et des employeurs désirent vous rencontrer. Comment s'assurer de faire bonne impression à cette étape cruciale?

Pas de place pour l'improvisation : vous devez préparer, pratiquer et apprendre.

1. Consultez le site Web de l'entreprise

Quelles sont la mission, la vision et les valeurs de l'entreprise? Quels sont ses produits et services? Son historique?

2. Préparez les questions clés

Il y a fort à parier que vous ne connaitrez pas les questions que l'on vous posera. Cela n'empêche pas de préparer vos réponses à quelques questions traditionnelles :

  • « Parlez-moi de vous. » Cette question porte sur votre travail. Préparez une réponse de 90 secondes qui résume votre passé (expérience de travail antérieure, formation), votre présent (ce qui vous amène ici aujourd'hui) et votre avenir (comment vos compétences, votre formation et votre motivation correspondent-elles aux besoins de l'entreprise?).
  • « Qu'est-ce qui fait de vous un bon candidat pour cet emploi? » Faites correspondre vos compétences à la description de tâches. Votre recherche sur l'entreprise vous permettra d'aligner vos réponses à la mission et aux valeurs de l'entreprise.
  • « Pourquoi avez-vous quitté votre emploi? » Cette question découle souvent du « Parlez-moi de vous » ou peut être une question indépendante. Préparez votre sortie. Soyez toujours positif vis-à-vis de votre employeur précédent. Soyez factuel et concis.

3. Les questions reliées à des situations

  • « Parlez-moi de votre denier emploi. » Si possible, reliez votre expérience antérieure aux exigences de l'emploi.
  • « Quelles seraient vos forces, vos faiblesses, selon votre dernier employeur? » Soyez spécifique et concret. Lorsque vous parlez de vos faiblesses, montrez que vous vous connaissez bien et que vous avez une stratégie pour corriger la situation. En disant que vous êtes si dévoué à votre travail que vous ne prenez pas de vacances, vos propos peuvent sembler oiseux et intéressés. Essayez plutôt une réponse qui suggère qu'une force peut devenir une faiblesse : « Je suis très fier du fait que j'accomplis toujours le travail que l'on me confie. Je reconnais cependant que c'est un travail d'équipe et j'essaie de me tourner vers mes coéquipiers et mon supérieur quand j'ai besoin d'aide. »

4. Préparez-vous à prendre votre envol

Lorsqu'une question commence avec « Parlez-moi d'un moment où », ou « Donnez-moi un exemple », il s'agit d'une question qui décrit un comportement. L'employeur veut savoir ce que vous avez fait, pas ce que vous pourriez faire. L'une des meilleures façons de préparer ce type d'entrevue est de vous baser sur la description de tâches et de préparer des histoires SOAR. Une histoire SOAR permet de répondre à ce type de questions. Préparez vos histoires de réussite en utilisant cet acronyme :

  • S: situation ou défi
  • O: obstacles que vous avez surmontés
  • A: actions que vous avez prises et surtout
  • R: les résultats! Quel a été l'effet de vos actions sur l'entreprise?

NOTE : la théorie qui soutient des questions de ce type veut que la fréquence et l'instantanéité soient de bons indicateurs de succès à venir. Commencez votre phrase avec « Cela arrivait souvent à mon dernier emploi » ou « Un exemple récent me vient à l'idée ….» et vous voilà parti! Passez en revue les obstacles que vous avez franchis, les actions que vous avez prises et les résultats. S'il s'agit d'un chiffre, c'est encore mieux. Avez-vous économisé de l'argent, du temps, amélioré la précision, la sécurité, l'efficacité?

5. Préparez vos propres questions

À la fin de l'entrevue, on vous demandera si vous avez des questions. Préparez-les. Montrez que vous vous intéressez à l'entreprise. Voici quelques exemples de questions :

  • Au-delà de la description de tâches, quelles sont vos attentes?
  • Comment se déroule le processus d'introduction?
  • Comment qualifieriez-vous l'environnement de travail?
  • Et bien entendu : quelles sont les prochaines étapes du processus d'embauche?

6. Conseils d'ordre général

La première impression est indélébile. Arrivez tôt, habillez-vous de façon appropriée, donnez une bonne poignée de main et regardez la personne dans les yeux.

Écoutez attentivement et si vous ne comprenez pas la question, demandez des explications.

C'est un peu comme la bicyclette : il vous a fallu de la pratique avant de maitriser le vélo. Plus vous pratiquez, meilleure sera votre performance. Pratiquez à voix haute. Ce que vous pensez dire ne sera pas nécessairement ce que vous direz!

Après chaque entrevue, prenez un moment de réflexion. Qu'avez-vous appris? Qu'est-ce qui a bien fonctionné? Certaines questions vous ont-elles échappé? Quelle serait une meilleure réponse ou une réponse plus complète?

Préparez, pratiquez et apprenez et vous tirerez votre épingle du jeu à chaque entrevue!  


Voici d'autres conseils de carrière de Terry Lende :

Terry Lende est vice-présidente, Services professionnels et opérations auprès de Lee Hecht Harrison, une entreprise de mobilité de main-d'oeuvre mondiale qui offre des services de transition de carrière dans l'Ouest du Canada. Femme d'affaires accomplie, elle possède 25 années d'expérience dans le développement de programmes, l'animation, la gestion des relations avec la clientèle, la formation et l'encadrement à tous les niveaux organisationnels. www.LHH.com